guigi
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/02/2011

IQUIQUE-COPIACO-SANTIAGO

DSCN4197.JPGDSCN4192.JPGDSCN4198.JPGDSCN4210.JPGDSCN4199.JPGDSCN4209.JPGDSCN4195.JPGDSCN4190.JPGSANTIAGO est distante de 2000KMS environ de IQUIQUE.J'ai préfèré couper en 2 la route et faire une pose intermédiaire à COPIAPO,capitale de la province d 'Atacama,130000 habitants, et qui a vécu en août 2010 l'épreuve des 33 mineurs bloqués dans une mine d'or et de cuivre à 625 m de profondeur,avec un bon dénouement toutefois,après 60 jours d'enfermement.Belle leçon de courage de ces hommes qui exercent un métier hyper difficile.La région D'Atacama est très riche en minerais de toutes natures,en plus elle a  développé également une agriculture moderne.Super:je fais le voyage de nuit entre COPIAPO et SANTIAGO à côté d'un mineur,José Antonio,qui travaille dans cette mine devenue célèbre.Il est très sympa,fait le trajet toute les semaines puiqu'il alterne 1 semaine de travail et une semaine de repos.Il a 4 enfants. 

La visite du musée des minéraux de Copiapo est très intéressante.Je flâne dans la ville en attendant mon bus du soir.Les prix sont élevés ici car la région est riche donc je ne vais pas m'éterniser.Une chose à faire dans les environs ,c'est la recherche de fossiles et de pierres dans les mines abandonnées.Arrivée à Santiago le matin après une nuit satisfaisante dans le bus très confortable.

19:10 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

LA TRES JOLIE IQUIQUE

DSCN4169.JPGDSCN4174.JPGDSCN4134.JPGDSCN4148.JPG

L'arrivée à Iquiqué est un ravissement, d'une part parce que l'on quitte l'espace des montagnes pour celui de la mer,d'autre part parce que la ville est particulièrement bien aménagée,surtout la plage ,un petit Copacabana.Une trés grande rue piétonne bordée d'immeubles de style colonial permet de visiter des musées, déguster une bière ou une glace, écouter des groupes musivaux , faire des emplettes...etc comme en Europe,rien de bien transcendant,il fait chaud 28-30°C ,très agréable.L'hôtel Casona,style 1920,est agréable et on s'y sent très vite bien car on rencontre plein de monde:Marcel le Quebecois qui me donne des tuyaux  ,Tim l'anglais avec qui je fais de belles parties de billard le soir,discussions avec Peguy la lyonnaise.Au mercado,je déguste de délicieuses soupes de fruits de merDSCN4184.JPG.Je me baigne peu car le Pacifique est tout de même un peu froid ici et je n'ai pas le courage des surfeurs.Il y a aussi beaucoup de parapentistes sur les monts environnants.DSCN4186.JPG

04:42 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

18/02/2011

DE SUCRE A IQUIQUE-COTE PACIFIQUE

DSCN4128.JPGDSCN4129.JPGDSCN4124.JPGDSCN4114.JPGDSCN4127.JPGPour aller de Sucre à Iquiqué,il faut continuer à traverser les Andes en 2 étapes.Il faut d'abord passer à Orouro.Départ du bus à 21H,arrivée à Orouro à 5H du matin après un voyage épuisant.Le voyage commence assez mal :ma voisine, une forte femme avec un enfant de 3 ans au  moins sur ses genoux qui glissait sans arrêt sur les miens.Heureusement ,elle a changé de place après 2H de voyage.La piste est cahoteuse comme toujours .Difficulté pour trouver un hôtel.Tout est bouclé.Après 3 tentatives , le taxi finit par me trouver un hébergement.Une bonne douche et seulement 1 heure de repos, j'ai hâte de retourner au terminal pour me trouver un bus pour Iquiqué.Orouro fait meilleure impression de jour.Une femme avec ses ânes vend des petits verres de lait d'ânesse.Elle trait l'ânesse dès qu'un client se manifeste.Je décline l'invitation lorsque le dernier client à la bouche édentée me tend le chupitto pour consommer.Plusieurs compagnies vendent des billets pour Iquiqué.Naturellement je choisis celle qui aura 2 heures de retard au départ de 12H30 et je trépignerai d'impatience en voyant les autres bus partir les uns derrière les autres et j'hériterai encore d'une grosse bolivienne à côté de moi qui "débordera" encore généreusement sur mon espace.Mais au cours du voyage , elle se révélera assez sympathique et me donnera de bons renseignements au passage de la frontière bolivo-chilienne .La route qui chemine sur l'altiplano est magnifique, alterne piste et revêtement béton.Les morceaux de pistes sont terribles avec la tôle ondulée qui vous défonce les côtelettes ainsi que la poussière et la chaleur dans le bus.Consolation ,les paysages sont super et désertiques.On aperçoit de temps à autres des troupeaux de lamas,très peu de villages.Arrivée à la frontière vers 18H,c'est plus que sommaire côté bolivien avec simplement une barrière en bois , 3 femmes assises derrière des caisses en bois et qui font le change devise-pesos bolivien.Je me débarrasse de tout ce qui  est interdit côté bolivien,fruits,fromage...Le poste frontière chilien est hyper moderne mais les douaniers vigilants tout en étant sympathiques .Bonne surprise,on arrive vers 22H à Iquiqué.Comme je n'ai pas fait  de change,je suis un peu ennuyé pour trouver un taxi qui accepte de me trouver un hôtel.La patronne de l'hôtel après quelques palabres accepte de payer le taxi et de me faire crédit jusqu'au lendemain .Très bonne nuit réparatrice,cambio en ville puis je change d'hôtel pour me rapprocher de la mer.

Le bord de mer est magnifiquement aménagé et avec Marcel ,un retraité du Québec, avec qui je sympathise , nous passons une excellente soirée.La grande rue piétonne est bordée de magnifiques demeures coloniales,de commerces,restaurants,groupes musicaux sur la place.Au backpackers ,partie de billard.Mais pour  dormir c'est hard,beaucoup de bruits à la "CASONA"1920.Ca bouge un peu trop...

14:18 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique