guigi
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/09/2016

DES PORTES DU PARADIS A CELLES DE L ENFER(toutes proportions gardées)


MERCREDI 21 SEPTEMBRE:

C'est à mon tour de quitter MIDELT,  notre tour vient toujours un jour pour le meilleur ,(parfois), comme pour le pire(toujours)...

J'ai l'anxiété du départ.J'avais prévu de me lever à 6H. A 3H30, je suis réveillé .Je me rends au premier office de moines à 4 H.Si ce n'est pas pour moi, je le fais pour rendre hommage à ces gens de grande conviction qui nous ont accueillis dans la joie sereine de leur foi. Ils font le même sacerdoce chaque jour, 6 offices bien orchestrés,sans jamais se lasser des psaumes liturgiques et des chants religieux qui répètent inlassablement la grandeur du Seigneur.Après l'office, je prends ma douche, préparation du petit déjeuner.Tous les ingrédients sont en libre service à la cuisine de l'hôtellerie. Je fais le ménage de la chambre et charge progressivement mes affaires sur la moto.J'ai prévu beaucoup de choses inutiles.Le temps passe vite et j'arrive bientôt à 7H15, heure de Laudes où est dite la messe. C'est le Père Jean -Pierre , à 92 ans qui la célèbre encore de remarquable façon. Les soeurs, qui habitent dans une petite maison située près du monastère, y assistent toujours.Toutes ces pratiques religieuses me rappellent celles de mon enfance.Après l'office , je vais dire au revoir aux  moines qui sont très chaleureux. En une année , il passe beaucoup de monde, des habitués qui viennent tous les ans, des associations de bienfaisance. L'hôtellerie n'est fermée qu'en hiver car il est très difficile de chauffer et il fait très froid. Je m'attarde un peu auprès du Père Jean-Pierre car il rayonne de foi et d'humilité et c'est un véritable bonheur que de pouvoir le côtoyer quelques instants car il vous inonde de sa grâce par son regard et la douceur de sa voix.

 


IMG_4489.JPGIMG_4498.JPG
Je prends la route de MEKNES
, environ 300 kms, à 8H30. Je ne peux expliquer pourquoi, mais j'ai envie de partir vite , de rouler , de bouffer du kms pour me rapprocher de chez moi et de Nicole qui me manque ...Je croise à AZROU des motards tchèques qui montent vers le Sud. Je ne les envie même pas! Je m'arrête quelque temps au col avant Azrou pour voir ces familles de singes peu sauvages qui viennent voir les touristes pour qcq friandises.La route est dans l'ensemble correcte mais il faut malgré tout être vigilant.Je me surprends malgré tout à rouler parfois à 110 km/h.Il fait un peu froid et j'ai du mal à me réchauffer.Après MEKNES, je fais le choix de TANGER. Ca y est, maintenant que mon objectif est réalisé, j'aspire à retrouver mon environnement.IMG_4466.JPG

 J'accuse un peu la fatigue d'une nuit écourtéeje sens que je m'endors un peu.Le vent est de plus assez violent et les rafales désarçonnent un peu surtout lorsque l'on croise des camions.Je fais halte dès que je sens le sommeil pour boire un café dans les petits bars qui jalonnent les petits bourgs traversés.La moto tient le cap pour l'instant. Je décide de faire halte à LARACHE ,petit port de pêche ,à  100 kms de Tanger.

L'hotel SOMARIAM que l'on m'indique est moyen bien que cher.Je demande à changer de chambre car celle que l'on m'a donnée a la clim, la télé, les volets roulants qui ne fonctionnent pas.Après avoir râlé gentiment, tout s'arrange.Surprise, dans le restaurant que l'on m'indique, on ne boit que du vin et de la bière. Les gens fument et les esprits sont échauffés .Sur les tables une moyenne de 3 à 4 bières par consommateur, des bouteilles de rosé.Tout le monde  bavarde bruyamment en regardant la télé qui diffuse des images érotiques. Cela fait contraste avec l'astinence des moines.Mais le poisson est bon.Je me régale d'une friture de sardines et de thon grillé.Je savoure aussi ma bière et  rentre à l' hôtel pour profiter de mon grand lit .

2H du matin : Réveillé, la place de l'hôtel se vide heureusement des soiffards qui parlent bruyamment.Il me faut dormir car demain la route reprend et j'espère passer à Gilbraltar pour entamer mon périple du sud de l'Espagne.Les chiens errants prennent maintenant le relais des couche-tard.Les contrastes ont été forts entre le matin et le soir .Mais c'est ainsi que marche le monde par ses contrastes :la vertu et le vice, le jour et la nuit,l'amour et la haine , le blanc et le noir,la vie et la mort! Amen...

Potos: les singes d'Azrou,vues de Larache et de sa forteresse (mal entretenue dommage)

02:32 Publié dans Blog, réflexions à débattre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique