guigi
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/06/2014

IRLANDE, PREMIERS CONTACTS

 Après une nuit réparatrice en cabine, je suis sur le pont du ferry une heure avant l'accostage afin de voir dans le soleil naissant apparaître les côtes irlandaises. Je fais connaissance avec un jeune motard italien, Bruno, qui  fait le tour de l'Irlande en une dizaine de jours. Il est parfaitement équipé avec une BMW1200GS , tout son parcours est fixé  à l'avance et les campings réservés. Les formalités de débarquement sont rapides et notre première préoccupation est de remplir les réservoirs d'essence. Ceci est une contrainte majeure de nos machines de faire le plein tous les 250kms.Tout naturellement, nous allons passer la journée ensemble et je vais suivre le programme de Bruno, ce qui est confortable pour cette entrée en matière.


P1090973.JPGP1090988.JPGP1100003.JPGP1100006.JPGP1100093.JPGP1100105.JPGP1100107.JPGP1100117.JPGP1100112.JPG Nous allons visiter une cathédrale à Killkenny puis ,après un repas dans un pub, la Roche de Cashel, édifice médiéval imposant aux origines du 4ème siècle,  fief des grands-rois. Il comporte une forteresse et une cathédrale et surplombe fièrement une plaine fertile et verdoyante. Les routes sont étroites et sinueuses mais généralement de bonne qualité. On se fait vite à la circulation à gauche mais il faut être vigilant. Le soir, on rejoint par une quatre voies CORK .Je trouverai pour le soir un charmant B&B à Blarney, quasiment une suite pour 50E. Bruno à réservé pour 2 jours dans un camping à proximité. Nos chemins vont donc se séparer car pour ma part, je vais me diriger vers Casteltownbere, petit port à l'ouest de Cork. C'est un routier rencontré au port de pêche de Lorient qui m'a parlé de ce coin. Il fait le transport de poissons depuis 15 ans d'Irlande vers la France et  connait bien le pays. Je ne souhaite pas de toute façon être à la remorque de quelqu'un et je préfère  prendre mes propres initiatives. Je maîtrise mal mon GPS et souvent je m'oriente au feeling et je m'arrête lorsque j'ai un doute pour demander ma route. On recueille ainsi de précieux renseignements que le GPS ne dit pas, bien sur. A Casteltownbere, au port, je rencontre un breton de Concarneau qui navigue avec un voilier de 15m.Un Irlandais me fait l'éloge de ALLIHIES, petit village pittoresque  animé jadis par ses mines de cuivre. C'est là que je décide de faire étape.

ALLIHIES se révèle un véritable petite perle pour y séjourner en cette saison. J'ai la chance de trouver un hébergement très sympathique chez Véronicas, B&B situé en face du musée des mines de cuivre de ALLIHIES. Ces mines ont étè l'élément fondateur de ce village. Les mines de Swansea ont extrait entre 1812 et 1912, 257 000 tonnes de cuivre. Les conditions de travail étaient très dures pour les hommes et aussi pour les femmes au tri des minéraux. On peut voir les vestiges des puits. ALLIHIES est aussi  célèbre pour ses courses de chevaux en plaine le 15 août. Le mari de Véronicas , ma logeuse est un ancien pêcheur à la barque et artiste peintre de surcroit. Par contre son anglais est horrible et j'ai du mal à suivre la conversation. Je fais de grandes marches pour visiter les vestiges des mines et pour rallier le Cap de Dursey Island. Je rentre un peu fatigué. Mon genou me fait un peu mal  mais tient le coup. L'avantage de voyager seul , c'est que l'on n'est pas contrarié dans le programme ou le rythme que l'on choisit et, si problème il y a , on ne peut s'en prendre qu'à soit même. Par contre, dans les moments magiques, on regrette de ne pouvoir les partager avec un être cher.

23:49 Publié dans Blog, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique