guigi
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/08/2013

LULU CONVERSET, UN APOTRE MILITANT- rencontre forte ,enrichissante

 Le Curé Converset,appelé Lulu par ses intimes,est de retour d'un périple-pélerinage à pied sur le lieu de naissance de Jésus à Bethléem .Parti depuis 1an,il a atteint son but après bien des émotions ,accompagné de l'âne Isidore,brillant médiateur auprès des êtres humains.Mais ce voyage a une dimension bien au-delà de l'aspect performance physique.Il est porteur d'un combat non-violent et d'un message humanitaire sur 2 fronts principaux:tout d'abord le rapprochement et le dialogue entre les peuples palestinien et israélien et l'abandon unilatéral de la France de la force de frappe nucléaire considérée non pas comme un instrument de  légitime  défense mais comme une arme de destruction funeste et fallacieuse.


P1080056.JPG De retour dans son village natal,Lulu Converset a voulu marquer d'une pierre blanche son engagement au service des nobles causes en général , et de celles dont il est le porteur en particulier, par une rencontre informelle de 4 jours du 6 au 9 août,sur son lieu de naissance à Dampierre dans le Jura pour porter témoignage de ce qu'il a vécu pendant son périple,réunir autant que que possible son "immense famille",élargir le cercle de la prise de conscience des grandes causes.Les dates correspondent aux drames de l'anéantissement de HIROSHIMA et de NAGASAKI par des bombes atomiques américaines larguées pour la première fois sur un objectif civil.

 Pour donner plus de générosité et de relief à ce rendez-vous,Lulu a jeuné pendant ces 4 jours,accompagné par quelques volontaires.Le jeune a ajouté une dimension spirituelle à la rencontre où beaucoup de témoignages de sympathie et d'engagement ont été rendus.

  Pour suivre Lulu à travers "ses aventures",rien de mieux que de consulter son blog "Lulu en camp-volant".IL y a de nombreux articles et des photos.

C'est M. CHEVROTON de Salins qui a parlé de ce curé peu commun venant de partir pour Bethléem avec son âne,information relayée par Jean-Paul Converset ,ami jurassien avec qui je randonne depuis quelques années sur "Les Voies du Sel"et qui pense avoir un lien de parenté avec son homonyme.Amoureux des voyages sortant un peu de l'ordinaire,ma curiosité m'ayant poussé à découvrir ce blog, je l'ai consulté régulièrement .Nous sommes le 6 août et je suis convié dans le Doubs à un repas entre amis.Cela se termine par une "pétanque digestive" comme je les aime.Que du bonheur!Néanmoins, il y a un bémol à ce bonheur car ,embusquée depuis le matin dans un coin de ma tête, il y a une petite voix qui me dit qu'il se passe quelque chose d'important à quelques kilomètres d'où je me trouve et que ce serait dommage de passer à côté.Mais il est déjà 20 heures...Qu'à cela ne tienne, j'enfourche ma moto et je découvre dans ce village de Dampierre , derrière l'église,le lieu magique, sous un petit chapiteau blanc ,le vrai Lulu en chair et en os qui accueille ce visiteur tardif avec beaucoup de chaleur.Quelques fidèles disciples sont encore présents, notamment Claude et son épouse qui l'accompagnent dans son jeûne en souvenir des milliers de morts d'Hiroshima et de Nagasaki.C'est une grande émotion que de se trouver  en présence,comme par enchantement,d'un grand homme ,d'une grande humilité,qui a un peu du Commandant Cousteau avec son bonnet(un peu moins rouge) ,et d'emblée, je pressens que cette rencontre m'apportera beaucoup au niveau de la prise de conscience de tous les combats à mener quotidiennement par les "gens de bonne volonté" pour que le monde devienne meilleur.Lulu racontera quelques péripéties de son voyage et partagera ses émotions les plus fortes.Afin de ne pas empietter sur son repos, je prends congés vers 22H en promettant de revenir pour suivre la suite...(Voir suite 1)qui vaudra son pesant d'or(et non pas de cacahuètes comme il le dit si humblement).

16:47 Publié dans Blog, réflexions à débattre | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Il y eut le Curé d'Ars et aussi le Curé de Cucugnan qui n'ont pas eu leur pareil pour remuer ciel et terre en même temps que leurs ouailles. Il s'en trouve encore, des curés, que Dieu soit loué! En voici un, hors du commun, qui, parce qu'il savait où le bât blesse, a suivi son âne cahin-caha, jusqu'en Terre trois fois Sainte, armé de louables intentions avec son seul bâton de pèlerin, puisqu'il n'était pas question pour lui de croiser le fer ni de renouer avec l'épopée des croisades sanguinaires. Chemin faisant, il conversait avec quiconque voulait bien l'approcher et voyait en lui un apôtre de la non-violence qui aurait eu sa place, en son temps, dans le cénacle du doux Jésus. Telle est l'idée qu'on peut se faire du personnage que tu nous a présenté, le bien-nommé Converset chez qui la bonne parole était assurément innée.

Et te voilà, mon bon François, projeté sur la scène un tant soit peu médiatique, au moment où je te croyais entrain de te la couler douce dans la torpeur de l'été, non pas la Cène du dernier repas, mais + frappante encore, celle de l'abstinence consentie de toute nourriture, d'un jeûne concerté avec ce militant pacifiste revenu de loin, de cet Orient + proche de la guerre que de la paix d'une manière permanente, quasiment insoluble. Toi, le baroudeur qui d'une année à l'autre au coeur de l'été, vient à s'animer de colère (sic) d'une façon plus ou moins percutante, tu as décidé de nous surprendre et de te faire entendre là où on ne t'attendait pas, ne voulant reculer devant aucun sacrifice, même et surtout celui de la panse qui se vide et de par ta seule volonté, ne se remplit pas...

Mais pense, honorable François, qu'on a tout de même matière à s'inquiéter pour toi. Certes, tu ne t'étais engagé par solidarité que pour deux jours de jeûne, en qq sorte une mini-cure hygiénique qui peut être vécue comme une thérapie salutaire dans le jardin de la sur-abondance où nous vivons. 2 jours pour 2 bonnes causes, puisque non contents de vouloir rapprocher les frères ennemis de Palestine, vous vous êtes mobilisés, toi, le curé et deux autres comparses, pour en finir avec la + grosse force qui soit, celle de la frappe nucléaire, au moins à l'échelle de notre hexagone. Comme tu n'as pas donné signe de vie depuis le Vendredi 9 Août, au 2ème jour de ton abnégation et jour anniversaire de la bombe atomique sur Nagasaki, on est en droit de se demander comment tu t'en es sorti.. pas trop mal espérons-le, fût-ce au prix de la peau sur les os réduite à l'état de parchemin où tu pourras inscrire cet exploit digne d'un baroudeur comme toi, toujours vivant et prêt à se lancer de nouveaux défis... Cervantès ne t'en voudra pas, j'en suis sûr, de l'avoir plagié en comparant le curé Lulu (sinon toi-même) avec son héros s'attaquant à des moulins à vent!!

Écrit par : jacques Flanzy | 19/08/2013

Le billet a été très instructif et m'a favorisé de découvrir de nouveaux aspects.

Écrit par : solution mal de dos | 04/04/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique