guigi
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/12/2010

SPLEEN DE FIN D'ANNEE

IMG_7705.JPGDSCN2743.JPGDSCN2721.JPG  Comme à chaque fin d'année , je me sens envahi par "un vâgue à l'âme" persistant et une torpeur paralysante .Il faut dire aussi que l'année à été chargée en partie d'événements déstabilisants. Je n'apprécie guère aussi ces fêtes de fin d'année avec ses agapes incontournables ,trop païennes à mon goût.Comme il faut rester positif, je me remémore surtout les bons moments et les bonnes choses que le destin m'a permis de réaliser et les "belles" personnes qu'il m'a fait rencontrer.La seule antidote à ce malaise passager reste l'action qui s'amorce par le rêve, se fortifie par l'envie et se réalise si l'on s'en donne les moyens.Surtout ne pas se laisser dévorer par les regrets,car on ne peut jamais revenir en arrière, mais plutôt essayer de comprendre pourquoi les choses se sont déroulées de telle ou telle façon!

  Il a fallu d'abord se remettre des fatigues du voyage à Dakar,car on ne sort pas indemne de ce type de raid:contre toute attente, ce sont surtout les poignets qui souffrent et le droit plus que le gauche car il doit rester serré sur la poignée de gaz en permanence;je suis dans l'impossibilité d'envisager pour l'instant une assez grande chevauchée car après 200kms de béhème mon poignet droit est douloureux.Il me faut donc envisager autre chose.J'ai opté pour un trek avec sac à dos en Amérique du Sud.J'ai donc ressorti mon sac à dos de Compostelle et tous les accessoires du parfait randonneur en veillant de ne garder que l'essentiel.Il me faudra éliminer encore quelques objets superflus.Tout est quasimment bordé et il ne me reste plus qu'à confirmer mon vol .Chose étrange, je suis comme neutralisé par un doux engourdissement lorsque je suis "at home"avec mes proches,engourdi par le froid dès que je pointe mon nez dehors et je retarde sans cesse ma décision.Cet hiver précoce et rude me rappelle ceux de mon enfance et je me régale néanmoins de ces jolis paysages enneigés découverts avec ma compagne lors de nos marches en campagne.Ma présence se révèle utile entre autre pour les oiseaux du jardin qui se régalent des graines débitées par mon silo , confectionné avant les grands froids et disposé à l'abri d'un grand sapin.Le manège  des mésanges, chardonnerets, rouge-gorges,gros-becs,tourterelles...etc, est un spectacle permanent sur fond blanc qui me rassure quelque part.Les merles quant à eux préfèrent les pommes et leur chamailleries permanentes déclenchent l'hilarité.

  J'aimerais rester mais je crois que j'ai besoin de partir...Ce besoin d'évasion me saisit régulièrement tout en sachant qu'à un certain moment le besoin de retour sera encore plus fort,retrouver sa source,ses racines et de nouveau les apprécier d'une façon revigorée.

     "Partir, s'évader.Partir pour partir...Mais à pied.parce que au lieu de croiser les gens, on les accompagne.Marcher,c'est retrouver son instinct,aller avec soi sans autre recours que ses jambes et sa tête,sans autre moteur que celui du coeur..." Jacques LANZMANN

   Si tout se passe bien , je vous donne rendez-vous à Buenos-Aires à la mi-janvier 2011.

                                       EN ATTENDANT,BONNES FETES DE FIN D ANNEE!!!

 

 

 

17:12 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Pour Jacques , ce commentaire qui passe bien!Et bonne année!

Écrit par : ANTOINE | 29/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique